PTCH030 - Lo Poèma dau Ròse (edicion en grafia occitana) — édition de poche

PTCH030 - Lo Poèma dau Ròse (edicion en grafia occitana) — édition de poche

Prix normal
€12,50
Prix réduit
€12,50
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses.

Auteur : Frédéric Mistral — langue : occitan (provençal) — format : 13x18 cm — nombre de pages :  148 — illustrations : sans.
Frederic Mistrau foguèt l’òme del renadiu de la lenga d’òc — del mitan del sègle XIXen duscas a la primièra guèrra mondiala — ; obtenguèt, en 1904, lo Prèmi Nobel de literatura per l’ensem de son òbra en lenga d’òc.
Lo Pouèmo dóu Rose, belèu pas tant coneissut coma Mirèio, es çaquelà un dels caps-d’òbra del mèstre de Malhana.
Aquela frèsca bèla — en vèrs e en provençal — nos conta l’epopèia de la batelariá fluviala, entre Lyon e la mar Miegterrana, al sègle XIXen, del temps que la vapor e lo camin de fèrre ne vòlon lèu prendre, definitivament, la plaça.
L’òbra es presentada, pel primièr còp, en version monolingüa provençala e en grafia occitana classica que respècta menimosament la lenga de l’autor.
Frédéric Mistral fut l’homme de la renaissance de la langue d’Oc — du milieu du XIXe siècle jusqu’à la Première guerre mondiale — ; il obtint, en 1904, le Prix Nobel de littérature pour l’ensemble de son oeuvre en langue d’Oc.
Le Pouèmo dóu Rose, peut-être moins connu que Mirèio, reste cependant un des chefs-d’oeuvre du maître de Maillane.
Cette fresque imposante — en vers et en provençal — nous raconte l’épopée de la batellerie fluviale, entre Lyon e la mer Méditerranée, au XIXe siècle, à l’époque où la vapeur et le chemin de fer vont en prendre, définitivement, la place.
L’oeuvre est présentée, pour la première fois, en version monolingue provençale et en graphie occitane classique qui respecte minutieusement la langue de l’auteur.
Frédéric Mistral (1830-1914), né et mort à Maillane (Bouches-du-Rhône), est l’infatigable artisan de la renaissance de la langue d’oc — à partir du milieu du XIXe siècle, en co-fondant le Félibrige en 1854 et en publiant un monumental dictionnaire des parlers d’oc, Lou Tresor dóu Felibrige. Mais c’est son œuvre littéraire qui donnera — huit siècles après les premiers Troubadours d’oc — ses véritables lettres de noblesse à l’occitan, dans sa variante provençale.
Nouveau format plus maniable (13x18 cm) et qui remplace la précédente édition datant de 2013.

Version e-book non-disponible